Ignorer et passer au contenu

Dans la Roue de … The SunRiders - De Nice à Singapour !

Après s’être rencontrés à Singapour lors d’un stage professionnel en 2019, ils ont décidé d’y retourner mais cette fois-ci … à vélo ! Singapour, le début et la suite d’une belle histoire pour Damien et Matthieu les deux membres de The SunRiders. C’était également pour nous l’occasion d’envoyer pour la première fois un cuissard gravel Chef de File … au Népal ! Retour sur un voyage d’un an à vélo.  

 

 

Tout part de là, de cette envie d’aventures, d’exploit sportif et de retourner là où tout avait commencé. À 25 ans et pour célébrer la fin de leurs études, Damien et Matthieu décident d’entreprendre la traversée de l’Eurasie, de Nice à Singapour. Le tout sans grande expérience du cyclisme ! L’occasion parfaite de sortir de sa zone de confort et de traverser des environnements difficiles et variés tout en s’ouvrant à de nouvelles cultures. Mais aussi dans un cadre pédagogique en parrainant les enfants de l’hôpital pédiatrique Lenval à Nice, hospitalisés pendant la durée du voyage. Grâce à un contact hebdomadaire, à travers des vidéos, des appels zoom, des présentations sur des thèmes du voyage, des quiz… Ils racontent : 

« Nous étions partis dans l’idée que les souvenirs qu’on allait garder du voyage allaient être les paysages. Finalement, ce sont les rencontres qui nous ont le plus marqué et qui nous animaient au quotidien. La bienveillance et l’accueil ont dépassé toutes nos attentes tout au long du voyage. On avait peut-être un bon capital sympathie sur nos vélos ! Ça nous a permis de déconstruire des aprioris sur des pays comme l'Iran qui pouvait être intimidant. C'est d’ailleurs dans ce pays que nous avons formé nos plus grosses amitiés. Nous sommes toujours en contact régulièrement. »

 

 

Pour des novices du cyclisme et des grandes aventures à deux roues, le nombre de kilomètres quotidiens évoluait progressivement passant de 70 à 100 au fil des semaines ! Avec un départ matinal à 7h, le sommeil, et cela malgré les nuités en tente, ne se faisait pas prier : « Nous dormions 90% du temps dans la tente, le reste du temps nous étions invité chez des personnes ou dans des hôtels pour mieux se reposer et prendre une bonne douche ». L’avantage de rencontrer de nouvelles personnes était aussi celui de briser la barrière de la langue et le choc des cultures : 

« Passé l'Europe, il était évidemment beaucoup plus difficile de communiquer. Dans chaque pays traversé nous avons appris le vocabulaire de base pour pouvoir communiquer. Ça a d’ailleurs été un gros atout pour créer des liens avec les gens qui respectaient beaucoup le fait que l’on se soit donné la peine d’apprendre leur langue. Sinon Google traduction a été efficace et nous a bien été utile ! La débrouille, avec les gestes et les imitation, a fait partie de notre quotidien surtout quand nous n’avions pas de réseau. On peut dire qu’aujourd’hui on peut quasiment tout dire avec notre langue des signes improvisée… »

 

 

Parmi les nombreux pays traversés, les paysages à couper le souffle, ou encore les souvenirs créés tout au long de l’aventure et des rencontres, Damien et Matthieu ont été particulièrement marqué par la gentillesse des népalais et la beauté du Kirghizstan :

« Le pays dans lequel nous avons les meilleurs souvenirs est le Népal pour la gentillesse des gens, leur bonne humeur, pour la diversité des paysages qui sont fous. Une vraie atmosphère paisible règne dans ce pays. Le Kirghizstan nous a aussi coupé le souffle ! Les montagnes sont magnifiques couplé avec les nomades qui vivent dans leurs Yurts en haute altitude. Ils vivent coupés du monde, élèvent leurs moutons et chevaux en complète autonomie. Sans hésiter les paysages les plus dingues du voyage devant lesquels ont pouvait s’émerveiller pendant des heures. D’un autre côté, voyager à vélo en Inde est très compliqué car nous étions directement en contact avec la dureté de leur quotidien. L’oppression des gens, la misère, les odeurs, la saleté ont été très dur psychologiquement. »

 

 

« Nous sommes tombés amoureux du voyage à vélo pour le capital sympathie qu’il procure. C'est aussi pour nous le moyen d'être “là où on ne nous attend pas”, d’aller dans les petits villages de campagnes, loin des lieux touristiques mais où finalement on apprend vraiment à découvrir le pays, la culture, les gens et leur quotidien. Nous nous sommes rendu compte que ce qui nous anime c’est rencontrer les gens, partager des moments conviviaux, échanger… Le vélo pour nous reste aujourd’hui un moyen de transport qui nous permet d’aller à la rencontre des gens. Rouler pour rouler c’est toujours pas notre truc. Également ce voyage a permis de construire une belle amitié. Chaque soir on se couchait en se disant qu’on était content d'être deux. Pouvoir partager ce qu’on vit (bon et mauvais) avec son pote c’est essentiel pour nous. »

 

 

Et maintenant ? C’est du côté des routes françaises que les aventures à vélo devraient se poursuivre pour The SunRiders afin de mettre en avant la beauté et la richesse de notre patrimoine culturel. Et plus précisément, rendez-vous fin août dans les Écrins ! 

Merci à Damien et Matthieu pour les magnifiques cartes postales. Pour les soutenir dans leurs futurs projets, précommandez le maillot Chef de File x The SunRiders, un maillot qui a fait ses preuves tout au long des kilomètres au design moderne et de qualité premium. 


L'aventure en chiffres : 

130 000 mètres de dénivelé positif

19 618 kilomètres parcourus

10 000 photos prises

1 150 heures passées sur la selle (les cuissards ont été efficaces)

365 jours de voyage

285 jours roulés

21 pays traversés

17 kilomètres/heure de moyenne

10 crevaisons (5 chacuns (c’est peu))

6 rayons cassés pour Matthieu

3 roues remplacées 



Chef de File - Imaginer et designer des tenues de qualité supérieure pour te satisfaire et t’accompagner dans ta quête de style et de performance cycliste. N’hésite pas à nous suivre sur nos réseaux pour voir nos plus beaux maillots portés ou pour suivre les actualités de nos clubs partenaires.

Les derniers articles

Dans La Roue de … Eyeru Tesfoam Gebru - Coureuse professionnelle Team Komugi Grand Est

Alors que les semaines de compétition s’enchaînent, les coureuses professionnelles du Team Komugi - Grand Est montent en puissance et montrent l’étendue de leur talent en dynamitant les débuts de...

Lire la suite
Dans la Roue de … Antoine Raugel - Coureur du Vélo Club Villefranche Beaujolais

C’est l’une des équipes sensationnelles de ce début de saison, s’octroyant les premiers rôles en coupe de France, le Vélo Club Villefranche Beaujolais ! Club historique de la famille Chef...

Lire la suite
Dans la Roue de … Hugo & Franck - Finishers Absa Cape Epic 2024

8 jours de courses dans des sentiers aux paysages à couper le souffle, 750 duos qui s’affrontent et repoussent leurs limites, c’est le Tour de France des vttistes aka L’Absa...

Lire la suite

Panier

Votre carte est actuellement vide.

Commencer à magasiner

Sélectionnez les options